Récupération des corps

La récupération des corps regroupe l'ensemble des phénomènes qui favorisent la récupération physique notamment musculaire et neuronale ; la récupération émotionnelle et la récupération énergétique. Cette récupération est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire mais aussi aux performances physiques allant de la rééducation aux pratiques sportives de haut niveau. Pour expliquer cette démarche, reprenons quelques concepts fondamentaux.

Principes de médecine

La Médecine, l’art de guérir

L’étymologie latine de « Medecina » est une ellipse entre « ars » (l’art) et « medicus » (le médecin). La racine indo-européenne « med » quant à elle exprime l’idée de mesure et d’ordre que les mots méditer, modéré, module inspirent. Le médecin est un être mesuré et un sage qui doit pratiquer l’art de guérir. Le docteur quant à lui, est celui qui enseigne.

 

La Médecine par les plantes

Les premières traces de la médecine seraient sumériennes. Le premier texte sur tablette d’argile et datant de 3 000 ans avant JC, traite de l’usage des plantes et de décoctions filtrées. Les Papyrus d’un art ancestral sacré Le plus ancien papyrus traitant de chirurgie date de 1 500 ans avec JC. Ce document nommé « Papyrus Edwin Smith » décrit les traumatismes crâniens, le traitement des lésions ou encore, des plaies.

Le « Papyrus Ebers » de la même période propose 877 formules constituant un des plus anciens traités de médecine connus. Il prodigue des protections magiques sous forme de rituels, invocations ou prières à réaliser avant le traitement médical à proprement parlé.

Ballons de médecine

 Systèmes de médecine

Système sacré

Le premier système médical de notre histoire plaçait la religion au coeur de sa pratique. Pour les Egyptiens, médecine et magie sont intimement liées. Les Dieux participent aux maux que l’être humain peut vivre. Les swnw (les médecins) sont à ce titre formés dans des « maisons de vie » attenantes au temple. 

Système relationnel
Hippocrate, fondateur de la médecine, a quant à lui, séparé la religion de l’art de guérir. La démarche reconnaît l’importance de la souffrance et de la relation entre le médecin, le malade et la maladie. Le triangle hippocratique instaure la nécessité du dialogue et de l’attitude autour du savoir et savoir-faire du médecin. 
 

Système énergétique
En médecine chinoise, les méridiens sont les canaux interconnectés du corps où circule l’énergie vitale (Qi). Autour de 12 grandes lignes et et 8 lignes extraordinaires, les méridiens sont intégrées aux pratiques du shiatsu, de l’acuponcture, du qi gong, etc.
 

Système ayurvédique
L’Ayurveda ou « science de la vie » repose sur les principes des éléments du corps (Espace, Air, Feu, Eau, Terre), sur trois énergies fondamentales (Vāta : l’énergie cinétique ; Pitta : l’énergie de transformation ; Kapha : l’énergie de cohésion), sur les sept dhatus (les tissus) et les seize shrotas (les canaux internes). Ensemble, ils participent à maintenir la bonne santé, la guérison des maladies et la réalisation de soi.

 

Système vibratoire
Le système vibratoire serait le « dernier né » de la panoplie des médecines alternatives. Il repose sur le principe selon lequel notre corps fonctionne comme une radio. Il émet et reçoit des ondes. Cela produit une fréquence et une vibration. Elles sont produites par les « neuro-transmetteurs » mais aussi par les organes, les os, le sang, les mollécules, les atomes... Tout cet orchestre émet et reçoit des informations en continu. Ces systèmes sont des récepteurs et des transmetteurs. 


Comment fonctionnent ces récepteurs et transmetteurs ? A travers ces ondes, ces messages sont envoyés par les particules atomiques. Ils sont dits électriques... voire énergétiques. Ils forment une « eau » quantique. Ces informations communiquent au corps les mécanismes participant à la « guérison. » 


Issu de la racine « garir » et du vieux français « warjan », le mot « guérison » signifie « défendre » ou « protéger. » C’est un art à part entière, il est placé au coeur de la médecine des corps qui accompagne le processus de guérison autour de conseils, médicaments, actes médicaux ou encore, soutien moral. 


Guérir est un ensemble, un système à part entière où les vibrations jouent un rôle clé en tant qu’informations émotionnelles, chimiques, physiques, mentales, symboliques... Ce sont ces éléments que cette formation propose d’approcher et d’interroger. .

Guérison par l'énergie

principes de guérison

 
Définition de "guérison"

Action de guérir un malade ; résultat de cette action. 

  1. Retour à la santé (d’une personne).

  2. Disparition (d’une maladie), cicatrisation (d’une blessure). 

Au sens figuré 

  1. Retour à la santé morale. 

  2. Apaisement, disparition de quelque chose de désagréable, de blâmable, de pénible. Guérison d’un chagrin, d’un défaut, d’une passion. 

La guérison, processus biologique
La biologie considère la guérison comme  par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l’espace d’une région endommagée. La guérison favorise le remplacement  ou rétablissement de cette zone. 


Il existerait deux phénomènes essentiels : 
1. La régénération des cellules  (guérison de l’identique ou renouvellement) ;
2. La réparation qui remplacent et cicatrisent les cellules (guérison par le changement). 

 

La plupart des organes peuvent guérir en utilisant un mélange des deux processus.

En aparte, rappelons que la biologie est l’espace de la vie, la double eau qui définit notre identité et notre logique.

 

BI-EAU-LOGIQUE

La guérison par les vibrations


« Vibro » vient de la racine indo-européenne « weib » qui signifie balancer renvoie à la vague, l’onde, le flot. Les vibrations forment un ensemble de mouvements produisant des sons, des tremblements, des informations la plupart inaudibles et invisibles. Les vibrations affectent les corps et leur fonctionnement. 


En médecine alternative, les vibrations sont intégrées à l’approche thérapeutique des soins des corps. Il est admis que les fréquences musicales, le système vocal (chant, prière) ou encore, les couleurs émettent des messages favorisant la guérison. 


Le « taux vibratoire » qualifie le niveau d’énergie d’une personne qu’elle peut ajuster en fonction de sa nourriture, sa pratique sportive, la connexion à la nature, la méditation, ou encore, en prenant soin des personnes qui l’entourent et qui pourraient intervenir sur sa vibration. La Terre détiendrait également un « taux vibratoire » participant à ce grand système de communication et d’échanges que les vibrations constituent autour de nous.

 

Les ondes sonores

vibration & communication

 
Schéma de SIC

En Sciences de l’Information et de la Communication, le modèle de transmission de l’information consiste à envoyer un message d’une source d’information puis d’un émetteur vers un récepteur et enfin, un destinataire. Le message transite par un canal de communication. 
Selon le schéma de Shannon et Weaver datant de 1948 (Source > Encodeur > Bruit > Décodeur > Récepteur), propose une approche linéaire de la transmission de l’information. Cette théorie a largement influencé les sciences sociales, les mathématiques, l’ingénierie ou encore, la physique. 
A l’échelle des perceptions intuitives, elle illustre simplement le processus qui s’opère. Notre corps est la source d’information, il transmet le message au moyen de ses organes, ses émotions ou encore, ses membres. Une personne extérieure peut recevoir ce message qu’il soit destinataire ou non de l’information. 


En médecine énergétique, ce système émission / réception émane des ondes et des fréquences dont l’eau est un composant essentiel. Invisible car bien souvent sous forme gazeuse, l'eau est au cœur de mon approche de guérison.

La médecine sacrée

 

La médecine sacrée qui serait à classer dans le chamanisme et le champs large des médecines alternatives repose sur des principes ancestraux mêlant la connaissance intuitive du corps, l’usage des plantes, la mobilisation de la psyché (à travers les rêves ou les symboles), les lois de la manifestation (outils divinatoires comme les tarots, les runes, la numérologie, etc.)


La médecine sacrée reconnait l’existence d’un flot d’énergie qui se rapproche à la fois d’un processus informationnel et d’activités « atomiques » (« l’aura »). Ce principe d’un souffle vital ou d’un principe supérieur porte plusieurs noms comme le « mana » (Polynésie) ; le « ch’i » (Chine / Japon), les cinq souffles de « apāna, prāna, samāna, vyāna  et udāna » (Inde), le « nyiama » (Dogon), le « önd » (mythologie nordique) ; le « tonalli » (Mexique), le newen (Mapuche), « hijmor » (Mongol), le « ruh » (l’esprit et souffle de vie insufflé à Adam dans le Coran), la racine de « spiritus » (Ancien testament, Bible) ... 


Ne seraient-ils pas des « noms » d’un système sacré de transmission d’information et de communication dont nous sommes les porteurs ? (Conscient, inconscient et ayant encore beaucoup à apprendre !) Les onze systèmes ou vibrations de guérison proposent d’approcher des croisements entre médecine, symbolisme, émotions... Autour de l’eau, source et ressource d’identité à l’échelle collective et du Mana, l’énergie universelle.

Onze système de guérison

A partir de mes deux approches, l'eau et le mana, et au fil de mes séances, j'ai pu observer des systèmes de guérison qui seraient similaires aux méridiens ou à l'ayurvéda mais avec la spécificité d'utiliser à la fois l'eau et les principes de la guérison polynésienne.

 

Ces onze systèmes sont :

  1. MANA : Se connecter à son esprit – Soin du système endocrinien – Ouvrir son transmetteur

  2. MARAE : Se connecter à son espace sacré – Soin du système sensoriel – Développer son intuition

  3. HONGI : Se connecter aux énergies du ciel – Soin du système neuronal – Connecter l’intergénérationnel

  4. HAKA : Se connecter aux énergies verticales– Soin du système cardio-vasculaire – Connecter cœur et esprit

  5. VARU : Se connecter aux énergies horizontales – Soin du système respiratoire– Connecter respiration et âme

  6. KOROU : Nettoyer avec les lois universelles – Soin du système lymphatique – Régénérer la vie

  7. TORU : Libérer les mémoires – Soin du système squelettique– Débloquer les transmetteurs

  8. VAIHERE : Purifier l’eau – Soin du système digestif – Activer la loi de création

  9. MOAI : Transmuter les croyances – Soin du système nerveux – Régénérer les transmetteurs

  10. TAURUMI : Masser le corps énergétique – Soin du système musculaire– Libérer les cellules

  11. HUNA : Manifester les pensées – Soin du système mental – Activer les cerveaux.

Nombre de ces principes sont décrits dans l'Oracle du Mana.

VAIHERE
TUPUNA
MARAMA
MONOI
RUMIA
FAFAPITI
HO'OPONOPONO
MAEHAA
O VAI OE
TAPU
AROHA MAI AROHA ATU