Ineta, le feu des mains

Sagesse de Lituanie

Ineta est une vieille dame lituanienne du 14ème siècle. Sa religion païenne a disparu en 1387 à la faveur du christianisme. Au centre de ses valeurs, la nature, l’environnement, la forêt, la terre. Pour transmettre sa sagesse, Ineta tend ses mains ridées, abîmées par le sel de la terre et les craquelures du froid. Ses mains pourtant sont chaudes, elles sont remplies de lumière et de lucioles sacrées. Au milieu de ses mains pousse la vie. Au creux de ses mains jaillit la foi. Au berceau de ses mains dansent l’union de l’essence féminine et masculine.

Dans son culte, le dieu de la foudre Perkunas et la Terre-Mère incarnent le couple sacré. Ils accompagnent les rituels sacrés et les réjouissances de la communauté qui aime se réunir pour chanter et honorer leurs dieux protecteurs. Autour du feu, parée de fleurs, Ineta partage ses mains, ses paumes, ses doigts remplis de savoir. Dans sa mémoire, elle a oublié les persécutions. Elle a effacé les assassinats des enfants de son rite, les invasions qu’a connu sa patrie. Elle a pardonné les frères russes, juifs, chrétiens qui ont voulu détruire la mémoire de la sagesse de ses ancêtres.

 

Nous libérons ici et maintenant le karma de l’ego, celui qui manque de respect aux croyances, celui qui le qualifie de « folklore » ou de « païen. » Ces mots renferment le refus de la foi. Nous croyons à la force des récits légendaires, à l’imaginaire des mythes, à la diversité des dieux, au pouvoir de la nature. Nous réduire à un Dieu, c’est diminuer notre Humanité à une voie et une voix. Le karma de Soi libère ici et maintenant la sagesse d’un dieu, la sagesse des dieux, la multitude des êtres et de leurs perceptions du monde spirituel et lumineux. 

INETA_edited.jpg

Les mains sont le pouvoir de la vie, 
elles sont les créatrices du lien, du feu 
et de la graine plantée dans la terre.

Aujourd’hui, Ineta chuchote le secret de sa sagesse :

« Les mains sont le pouvoir de la vie, elles sont les créatrices du lien, du feu et de la graine plantée dans la terre.

Elles sont les fleurs qui régénèrent le feu de la vie.

Donne-moi ta main droite et je te raconterai les mots de la sagesse du feu, celle qui nettoie, purifie et régénère.

Tends-moi ta main gauche et je te raconterai la fécondité du sel de ta peau, les nervures de ton histoire imprimées par les lignes de ta main.

Confie-moi tes mains et je te libère ici, de la colère de Perkunas qui avec la foudre offre le feu à la Terre.

Ouvre tes mains et reçois la douceur de la Terre Mère qui te réconforte, toi enfant de la vie, toi enfant de la Terre, toi enfant de lumière. »

 

 

La Lituanie est un pays balte situé sur la mer Baltique au Nord de la Pologne. C’est le pays du littoral pluvieux selon son étymologie latinisée du lituanien Lietuva. En langage des oiseaux, la Lituanie est l’énergie qui tue celui qui refuse le lien.

Le culte est appelé « Romuva ».

 

« Les termes Romuva, Romove et Ruomuva proviennent des sources écrites médiévales de Prusse orientale qui cite le temple païen balte de Romowe. Le mot peut également être rattaché à la racine balte ram-/rām-, qui signifie « calme, serein, tranquille », et qui découle de l'indo-européen « Proto (e) remǝ ».

INETA.jpg